Oops, you're using an old version of your browser so some of the features on this page may not be displaying properly.

MINIMAL Requirements: Google Chrome 24+Mozilla Firefox 20+Internet Explorer 11Opera 15–18Apple Safari 7SeaMonkey 2.15-2.23

Structure de la Peau et du Follicule Pileux

La couche externe de la peau est l'épiderme, qui recouvre le derme et l'hypoderme. L'épiderme est  composé principalement de kératinocytes (environ 90% des cellules), qui expriment les concentrations les plus élevées d'EGFR dans la couche basale et la couche suprabasale.1 L'EGFR est impliqué dans le contrôle de la différenciation, de la migration et de la survie des kératinocytes.1 L'EGFR est exprimé sur les kératinocytes normaux épidermiques et folliculaires, dans l'épithélium sébacé, dans l'épithélium exocrine, sur les cellules dendritiques présentatrices d'antigène et sur diverses cellules du tissu conjonctif.1 Par conséquent, l'EGFR joue un rôle dans le développement normal et dans la physiologie de l'épiderme et des couches externes du follicule pileux.1

Structure de la peau et du follicule pileux. Adapté de : Lacouture ME. Nat Rev Cancer 2006; 6: 803-812.

Structure de la peau et du follicule pileux. Adapté de : Lacouture ME. Nat Rev Cancer 2006; 6: 803-812.

Effets des EGFRI sur la Peau

On pense que l'inhibition de la signalisation par l'EGFR affecte les kératinocytes basaux, entraînant le développement des effets indésirables cutanés observés avec tous les traitements d'EGFRI. En bref, l'inhibition des voies de signalisation passant par l'EGFR induit un arrêt de la croissance et une apoptose, une diminution de la migration cellulaire, une augmentation de l'adhésion et de la différenciation cellulaires et, finalement, stimule l'inflammation, processus qui entraînent tous des manifestations cutanées caractéristiques.1,2 Les observations cliniques se reflètent dans les résultats histologiques, à savoir une différenciation prématurée des kératinocytes basaux, une infiltration leucocytaire, une apoptose et des lésions tissulaires, ainsi qu'une diminution de l'épaisseur de l'épiderme.1

Effets des EGFRI sur la peau. Adapté de : Lacouture ME. Nat Rev Cancer 2006; 6: 803-812.

Effets des EGFRI sur la peau. Adapté de : Lacouture ME. Nat Rev Cancer 2006; 6: 803-812.

Mécanisme d'Action des EGFRI

Le mécanisme de la toxicité cutanée induite par les EGFRI n'est pas complètement élucidé.1,3,4 À l'heure actuelle, on pense que l'inhibition de la signalisation par l'EGFR dans les kératinocytes basaux cause immédiatement la croissance et des anomalies de la migration ainsi que des modifications inflammatoires, qui entraînent des troubles sensoriels et un rash papulo-pustuleux en l'espace de quelques jours ou semaines après le début du traitement. La maturation et la différenciation des kératinocytes sont également altérées et ces altérations deviennent cliniquement évidentes plus tard, lorsque le xérosis et les troubles de la croissance des ongles et des poils prédominent.

Références

1Lacouture ME. Nat Rev Cancer 2006; 6: 803-812.
2Kari C et al. Cancer Res 2003; 63: 1-5.
3Peréz-Soler R et al. Oncologist 2005; 10: 345-356.
4Peréz-Soler R & Saltz L. J Clin Oncol 2005; 23: 5235-5246.

Dernière mise à jour de cette page en 2009.

This site uses cookies. Some of these cookies are essential, while others help us improve your experience by providing insights into how the site is being used.

For more detailed information on the cookies we use, please check our Privacy Policy.

Customise settings